Odezenne - Dis-moi Lyrics




Hé, toi! Dis moi, dis moi, dis moi...
Dans quelle mesure j'suis autre?
Comment j'mesure si j'me vautre?
T'façon j't'assure notre vie
J'finirais par l'avoir à l'usure
Ou autrement dit, comme on dit j'me ferais une raison
A défaut d'me frayer un chemin dans c'de-mon
A force de chasser l'dragon et l'démon
A force de chasser l'dragon et l'démon

Spectateur de c'théâtre sociétal juvénile
Ou l'décor tourne comme un disque d'vinyle
Scratcheur d'mon idylle
Représentation sous influence de nihil
J'comprendrais p't'etre ces rôles
Qu'on prend, c'est drôle
Avant d'être sénile
Comprends qu'j'm'affole
Méprendre c'est l'deal
Mais prendre le fil
D'une vie comme il vient
Comme on attend une file d'attente en chien
Qu'notre tour vienne en vain
J'caresse des moments d'vérité
Mais tard le soir j'suis dérouté
Laisse tomber les sincérités s'in-
-sserer dans l'rang serré
A commencer par l'jean serré
Les cheveux gominés
C'est l'modèle dominant qui t'domine
Dans l'modèle variant j'ai deux mines
Ou tu sautes dans l'déviant comme sur une mine

Le choix d'ta ville
(Sir, yes, sir!)
Le choix d'te casser
(Sir, yes, sir!)
Le choix d'ta casba
(Sir, yes, sir!)
Le choix de l'habiter
Le choix d'ton boulot
Le choix d'le quitter
Le choix d'ta femme
Le choix d'l'aimer
Le choix d'ta came
Le choix d'l'arrêter
Tes potes, tes clopes, ton canapé, ton tel et ta salope
Ta télé, tes Nike Air, ta tise et ton grand air

Une liberté qui s'résume à OFF/ON
Alors j'la lâche au microphone
Un code binaire, une succession d'choix
Zéro/un - oui/nan
Acquiescement/refuse sciemment
Une suite de marches constamment
Et d'carrefours affligeants
Mais pas d'U-turn consternant car
Une note d'optimisme malgré tout dans c'constat alarmant
C'est qu'de rencontres en rencontres
Tu finis par trouver l'amant, ou l'aimant
Et y a des souvenirs qui t'rappellent comme un aimant
Plus précieux qu'un diamant
Une larme chaudement
Versée tout simplement
Et j'dis merde à celui qui dément
Celui qui vomit sa vie lâchement
Celui qui, tapis dans son trou d'souris sort sa lame et ment
Dis moi, dis moi...
Dans quelle mesure j'suis autre?
Comment j'mesure si j'me vautre?
T'façon j't'assure notre vie
J'finirais par l'avoir à l'usure
Ou autrement dit, comme on dit
J'me ferais une raison
A défaut d'me frayer un chemin dans c'de-mon
A force de chasser l'dragon et l'démon
A force de chasser l'dragon et l'démon
Dis moi, dis moi...





Other Lyrics by Artist

Rand Lyrics

Odezenne Dis-moi Comments
  1. Antonin Blanche

    comment jkiffe le rap de babos

  2. Élie Treva

    Et il m'a fallut deux ans pour m'intéresser à vos anciens sons ?? Mais quelle erreur de ma part !!

  3. Annie West

    can't understand a single word but still lovin' it since 2013

  4. PIX

    Seul contre tous? Le début :) J'ai vu le film et j'ai reconnu :D Pas l'inverse ;-) Force les mecs ! Pour toujours

  5. yfev

    Sir yes sir!

  6. Godspleen

    wooooow, génial. et que 50k vues ? on donne pas du caviar aux cochons mais je pensais l'avoir regardé plus que ça

  7. extremepoulet

    sa c est du rap et pas de la merde comme les 90% des autres qui se prétende "rapeur"

  8. maro67200

    [Sample] "Oh l'essentiel c'est de sourire, hein. 'comprenez ? Faut qu'les gens qui viennent faire leurs courses ils aient envie d'acheter. Hein ? C'est un supermarché ici. Y a de la musique, tout ça... Hein ? Faut qu'les gens soient biens. 'comprenez ?"

    Hé toi ! Dis moi, dis moi, dis moi, dis moi...
    Dans quelle mesure j'suis autre ?
    Comment j'mesure si j'me vautre ?
    T'façon j't'assure notre vie j'finirais par l'avoir a l'usure
    Ou autrement dit, comme on dit
    J'me ferais une raison
    A défaut d'me frayer un chemin dans c'de-mon
    A force de chasser l'dragon et l'démon
    A force de chasser l'dragon et l'démon

    Spectateur de c'théâtre sociétal juvénile
    Ou l'décor tourne comme un disque d'vinyle
    Scratcheur d'mon idylle
    Représentation sous influence de nihil
    J'comprendrais p't'etre ces rôles
    Qu'on prend, c'est drôle
    Avant d'être sénile
    Comprends qu'j'm'affole
    Méprendre c'est l'deal
    Mais prendre le fil
    D'une vie comme il vient
    Comme on attend une file d'attente en chiant
    Qu'notre tour vienne en vain
    J'caresse des moments d'vérité
    Mais tard le soir j'suis dérouté
    Laisse tomber les sincérités [s'in-
    -sserer dans l'rang serré
    A commencer par l'jean serré
    Les cheveux gominés
    C'est l'modèle dominant qui t'domine
    Dans l'modèle variant j'ai deux mines
    Ou tu sautes dans l'déviant comme sur une mine

    Le choix d'ta ville (so yes sir)
    Le choix d'te casser (so yes sir)
    Le choix d'ta casba (so yes sir)
    Le choix de l'habiter (so yes sir)
    Le choix d'ton boulot
    Le choix d'le quitter
    Le choix d'ta femme
    Le choix d'l'aimer
    Le choix d'ta came
    Le choix d'l'arrêter
    Tes potes, tes clopes, ton canapé, ton tel et ta salope
    Ta télé, tes Nike Air, ta tise et ton grand air

    Une liberté qui s'résume a OFF/ON
    Alors j'la lâche au microphone
    Un code binaire, une succession d'choix
    Zéro/un - oui/non
    Acquiescement/refuse sciemment
    Une suite de marches constamment
    Et d'carrefours affligeants
    Mais pas d'U-turn consternant car
    Une note d'optimisme malgré tout dans c'constat alarmant
    C'est qu'de rencontres en rencontres
    Tu finis par trouver l'amant
    Ou l'aimant
    Et y a des souvenirs qui t'rappellent comme un aimant
    Plus précieux qu'un diamant
    Une larme chaudement, versée tout simplement
    Et j'dis merde a celui qui dément
    Celui qui vomit sa vie lâchement
    Celui qui, tapis dans son trou d'souris sort sa lame et ment

    Dis moi, dis moi...
    Dans quelle mesure j'suis autre ?
    Comment j'mesure si j'me vautre ?
    T'façon j't'assure notre vie j'finirais par l'avoir a l'usure
    Ou autrement dit, comme on dit
    J'me ferais une raison
    A défaut d'me frayer un chemin dans c'de-mon
    A force de chasser l'dragon et l'démon
    A force de chasser l'dragon et l'démon

    peace

    Romane Pace

    maro67200 juste *sir yes sir
    X)

  9. Yoann Braban

    Un putain d'orgasme auditif... 

  10. Hank Chinaski

    Fermez vos putains de gueules, y'a que des commentaires de merde pratiquement sans déconner.
    Je pensais que ça ferait bien le trie ce genre de musique mais apparemment les cons passent toujours entre les mailles peu importe la taille. 

    Jeff Michaux

    Venant d'un mec qui regarde des vidéo de la chaine  VEVO et visiblement en crise relationnel... on vas dire que j'ai rien vu. J'voit pas de quel comm' tu parle en tout cas. a moins que c'etait du troll temporel, ça serais trop fort :o

    Aurélien Tatounka

    Parfois c'est important de savoir se taire... Calme tes ardeurs hipsteriennes c'est juste ridicule là

    monky68500

    Qui est tu pour te permettre de dire ça ?

  11. PIKA BROLIN

    " Spectateur de c'théâtre sociétal juvénile où l'décor tourne comme sur un disque d'vinyle " Ouch ! ! !

  12. Nathan Boliaki

    1:52 <3

  13. djredlab

    love this tune!

  14. hugo

    tres bon rap .. tres accrocheur ;)

  15. maranounet

    Un moment que je n'avais pas écouté du rap aussi bon. A la fois old school et très actuel, enfin une entité qui reprend les codes du hip-hop pour faire du rap. Ca change des conneries habituelles que l'on entend çà et là.

  16. Vincent Bequignon

    on dirait du slam comme Grand Corps Malade j adore tout se qui font

  17. Guillaume R

    Ca m'a fait un peu penser à Fisto - Juste un looser l'instru.
    Au top sinon ;)

  18. Julien Regnier

    seul contre tous de gaspard noé

  19. Corentin PELLICIER

    L'instru est vraiment folle!