Arcadian - Les Sables Émouvants Lyrics




Allongez sur le sable chaux, je conté les grains de ta peau
Toi tu nager entre deux eau, entre une pelle et un râteau, et seul les envie, les uvs
Je me sentais fondre et brûler, c'est fou comment on était vivant, sentir, bouillir, battre son sang

Tu sais les sables émouvants, plus tu grandis, plus tu t'enfonce dedans

Même si le temps cour, ce mois d'août dur toujours
Ce mois d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours
Même si le vent tourne, ce mois d'août dur toujours, ce mois, d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours

J'revois les vagues et puis la mer, coincé dans l'écume de nos verres et nous saouler aux vent saler, toute la nuit on se resserre
Ecoute nos rires et ricochets, dans l'eau clair du ciel d'été
On écrivait sans le savoir, des plus belles plages de notre histoire

Tu sais les sables émouvants, plus tu grandis, plus tu t'enfonce dedans

Même si le temps cour, ce mois d'août dur toujours
Ce mois d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours
Même si le vent tourne, ce mois d'août dur toujours, ce mois, d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours

Allongez sur le sable chaux, je conté les grains de ta peau
Toi tu nager entre deux eaux, entre une pelle et un râteau, et teste les uvs, les envies
J'me sentais fondre et brûler, même le soleil éblouie, ce pencher pour t'embraser

Tu sais les sables émouvants, plus tu grandis, plus tu t'enfonce dedans

Même si le temps cour, ce mois d'août dur toujours
Ce mois d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours
Même si le vent tourne, ce mois d'août dur toujours, ce mois, d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours
Même si le temps cour, ce mois d'août dur toujours
Ce mois d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours
Même si le vent tourne, ce mois d'août dur toujours, ce mois, d'août, d'août, d'août, d'août dur toujours





Other Lyrics by Artist

Rand Lyrics

Arcadian Les Sables Émouvants Comments